Surveillance Régionale des Odeurs  E-mail | Imprimer |

Flyer_SRO_recto_2015_septemes.jpg


 

Dans le cadre de son Plan Climat-Energie Territorial et de son Programme de Prévention des Déchets notre territoire est partenaire d’un projet porté par l’association GERES, en partenariat avec l'Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage Méditerranée(UNEP) et la Chambre d'agriculture des Bouches du Rhône sur la Prévention et Valorisation des déchets verts.

Afin de recueillir l’avis des habitants sur leur gestion des déchets verts, et alimenter la réflexion sur les pistes  à creuser, nous souhaitons diffuser ce questionnaireauprès de vos habitants.

L’ entretien des jardins et espaces verts entraine la production de volumes de plus en plus importants de déchets végétaux à gérer par les collectivités : résidus d’élagage, de taille, de débroussaillage, tontes de pelouse… En période de tonte, taille, élagage, les déchèteries sont rapidement saturées et les collectivités sont confrontées à l’augmentation des coûts de gestion de ces déchets.De plus, rappelons-le, les particuliers n'ont pas le droit de brûler leurs déchets ménagers à l'air libre, car cela peut représenter localement et selon la saison une source prépondérante de pollution. En effet, c’est  une combustion peu performante qui émet des imbrûlés, en particulier si les végétaux sont humides. En plus de cet impact sur la santé, le brûlage peut constituer une nuisance pour le voisinage (fumées, odeurs) et un risque d’incendie.Ainsi, il est interdit de brûler dans son jardin :
           • l'herbe et les tontes de pelouse,
           • les feuilles mortes,
           • les résidus d'élagage,
           • les résidus de taille de haies et arbustes,
           • les résidus de débroussaillage,
           • les épluchures.

Annuaire