L’agenda 21 local de Septèmes  E-mail | Imprimer |

L’agenda 21 local de Septèmes

L’Agenda 21 local de Septèmes les Vallons est un outil au service du développement durable qui permet à tous les acteurs du territoire communal de s’engager dans la démarche, pour un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. Il s’appuie sur les  trois piliers du développement durable (l’épanouissement social, la préservation de l’environnement et l’efficacité économique) auquel la commune à souhaiter y ajouter la dimension culturelle, en y intégrant la culture comme que 4ème piliers.

Schéma_DD_culture.png

L’agenda 21 se doit de répondre à 5 finalités du développement durable définis par le ministère, à savoir :
 La lutte contre le changement climatique,
 La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources,
 La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations,
 L’épanouissement des êtres humains,
 Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables.

C’est donc pour répondre à ces 5 finalités, que doit sous-tendre chaque action menée par la Ville, que celle-ci a choisi la mise en œuvre du concept de Développement durable et qu’elle se lance dans la réalisation  d’un « Agenda 21 local ».
L’agenda 21 est un document qui a vocation à être renouveler, actualisé, et renforcé continuellement en fonction de l’évolution du territoire, des besoins de ses habitants et de ses acteurs. Ce processus demande d’avoir une vision à court, moyen et long terme mais également d’identifier les défis et définir les grandes orientations de progrès.
L’Agence Régionale Pour l’Environnement (ARPE) PACA accompagne la commune sur toute la démarche agenda 21 depuis sa mise en route.
La construction de cet agenda 21 local issue du projet communal de la période 2014-2020 se fait en plusieurs étapes ; permettant, entre autres, de favoriser la participation et la concertation citoyenne.
Concrètement la démarche se décline en 4 phases principales, une première phase de diagnostic permettant de faire l’Etat des lieux de la commune en matière de développement durable, une phase de stratégie qui permettra de faire émerger des orientations stratégiques issues d’un travail de coproduction, une phase d’action, définissants les engagement concret sur le territoire et une phase d’évaluation qui permettra de renouveler et d’améliorer les actions engagées.
Schéma_étapes_agenda21.png


C’est au bout de trois années d’enquêtes, de concertation citoyenne, de réflexion et grâce au travail collaboratif et transversal des différents services communaux que la phase de diagnostic, s’est achevée lors de l’approbation, par le conseil municipal du 31 mai 2018 du diagnostic territorial partagé, co-constuire avec les acteurs locaux.

Pour en savoir plus :
https://fr.unesco.org/themes/culture-d%C3%A9veloppement-durable
http://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

Qu’est-ce que le développement durable ?

Le développement durable est défini en 1987 par les Nation unis comme :
« Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Schéma_DD.png

En 1992, le Sommet de la Terre à Rio, officialise la notion de développement durable et celle des trois piliers fondamentaux (économie, écologie, social). Ainsi, le développement durable repose sur trois grands axes, l’épanouissement social, la préservation de l’environnement et l’efficacité économique. La mise en place de cette démarche au niveau local reste essentielle car bien que la plus part des mesures structurelles sont instituées à l’échelon national, c’est à l’échelle locale que la plupart des actions peuvent être réalisées en collaboration avec l’ensemble des acteurs du territoire.  

Qu’est-ce qu’un Agenda 21 ?

Lancé lors du Sommet de la terre de Rio en 1992, le principe de l’Agenda 21 est d’élaborer un plan d’action pour le 21ème siècle. Il s’agit de construire localement un projet de développement durable à l’échelle de la collectivité par des démarches et des actions concrètes, partagées par  l’ensemble des acteurs du territoire.

Les Agendas 21 concernent aussi bien les communes que les départements et les régions, et toutes collectivités territoriales qui souhaitent s’engager dans cette démarche. Ils reposent  sur 5 finalités :

5_finalité_agenda_21.png

Concrètement, l’agenda 21 permet d’identifier les enjeux prioritaires, d’anticiper les besoins et de créer, en concertation avec la population et les différents acteurs, les outils responsables de demain. Il constitue un véritable progrès puisqu’il permet d’agir de manière transversale sur des domaines longtemps séparés comme l’économie, l’environnement, la pauvreté, la santé et les droits humains. Ainsi, l’agenda 21 territorial démontre l’interdépendance de chaque aspect d’une action impliquant une nécessaire transversalité et mise en cohérence de l’action publique.
Il n’y a pas de modèle unique, chaque agenda 21 est le reflet de la situation locale, de l’ambition de ses acteurs, de leurs attentes et des moyens (humain, matériel, et financier) dont ils bénéficient.
Chaque année, le Ministère de l’écologie et du développement durable lance un appel de candidatures pour les collectivités qui viennent d’approuver leur plan d’actions « Agenda 21 » et souhaitent une labellisation de leur démarche.
Les dossiers sont expertisés au vu de la prise en compte du cadre de référence. La décision de labellisation est accordée pour 3 ans et peut être prolongée pour 2 années supplémentaires au vu du bilan triennal de l’agenda 21 reconnu.

Pour en savoir plus :

http://www.agenda21culture.net/fr
www.agenda21france.org/agenda-21-de-territoire

 

 

LA_CONCERTATION.jpg                         DIAG.jpg

 

Annuaire