Aller au menu Aller au contenu

    Apiculture et biodiversité

    Pour sauver nos abeilles, luttons contre le frelon asiatique !

     

    En 2019, Georges Menchon et Jean-Louis Bianco étaient les initiateurs d’une expérience de piégeage de frelons asiatiques menée aux Peyrards. Quinze pièges faits « maison » qui ont permis de capturer 120 reines, les premières à sortir aux beaux jours, soit de supprimer leur descendance potentielle, soit 800 000 frelons asiatiques.

    Sans aucun prédateur, les frelons asiatiques se multiplient jusqu’à mettre en péril toute la biodiversité, en particulier les abeilles butineuses, dont ils se nourrissent et sur lesquelles ils exercent une pression constante.

    Consciente de cette problématique, la ville a fait l’acquisition de pièges et a lancé une première campagne de lutte contre le frelon asiatique. 

    Au printemps 2021, quarante deux Septémois, répartis au travers le territoire communal, se sont portés volontaires pour les installer dans leurs jardins.

    De février à avril, 112 frelons asiatiques ont ainsi été piégés. Parmi-eux, une grande majorité de reines. Et c’est tant mieux, puisque ce sont elles qu’il faut capturer en priorité.

    Des pièges sont encore disponibles !
    Vous pouvez toujours les mettre en place jusqu’à l’automne… 

     

    Zoom sur… l’appel à projets « Sauvons nos abeilles et nos pollinisateurs »

    En partenariat avec plusieurs acteurs locaux dont l’association septémoise SOS Abeilles 13, la commune entend poursuivre ses efforts en matière de protection et d’amélioration de la biodiversité sur son territoire. C’est pourquoi elle s’est positionnée sur l’appel à projets régional « Sauvons nos abeilles et nos pollinisateurs », pour lequel elle a été lauréate.

    Il faut savoir qu’en Europe, 10% des espèces d’abeilles sont menacées ; alors qu’à peine la moitié des espèces a pu être évaluée, faute de données suffisantes… Ce pourcentage monte à près de 30% des espèces de bourdons ! Il est – plus que temps – d’agir !

    Parmi les actions qui sont d’ores et déjà envisagées :

    • Un inventaire des abeilles et des papillons sur une superficie d’environ 10 ha
    • La plantation de tilleuls et de trèfle rouge, dont le pollen est très apprécié des abeilles, pour augmenter la ressource mellifère
    • L’amélioration des sites de pontes des papillons avec la plantation de plantes hôtes des chenilles
    • La poursuite des campagnes de lutte contre les frelons asiatiques
    • L’aménagement de sites visant à préserver les insectes pollinisateurs à l’image des abeilles sauvages
    • La sensibilisation du grand public…

    Info+

    • La Miellerie collective de « l’Abeille Provençale »

      Opérationnelle depuis avril 2018, elle est implantée dans la carrière au dessus de la chèvrerie communale, sur un terrain prêté par la ville.

      Mise en place par les adhérents de « l’abeille provençale », un groupement d’éducation apicole et de l’environnement pour les apiculteurs amateurs, elle vient compléter le site du rucher école installé dans le massif de l’Etoile.