Aller au menu Aller au contenu

    COVID-19 INCIDENCES DES DERNIÈRES MESURES PRÉFECTORALES

    COVID-19 INCIDENCES DES DERNIÈRES MESURES PRÉFECTORALES

    Dans 27 communes du département dont Septèmes-les-Vallons, la vie sociale et culturelle sera très ralentie jusqu’au 30 septembre 2020.

    Depuis le 1er septembre et une rentrée scolaire particulière mais plutôt satisfaisante, chaque semaine voit les mesures préfectorales généralement durcies, rarement assouplies. Un arrêté pris fin août et allant jusqu’au 30 septembre incitait déjà à la plus grande prudence du fait d’une reprise de la circulation du virus. C’est dans ce contexte que notre Forum des associations a été reporté, que les critères d’âge et de ” brassage ” ont guidé les décisions des services et des associations. La ” newsletter ” rédigée vendredi 11 septembre au soir pour parution lundi 14 au matin informe ainsi sur plusieurs événements programmés entre le 19 et le 25 septembre (Journée du Patrimoine, Opéra , soirée du comité des fêtes).

    L’arrêté du Préfet, classant Septemes parmi les 27 communes où le virus circule le plus, nous contraint à le suivre à la lettre. Les fédérations sportives, celle de football notamment, mais aussi celle de pétanque et de jeu provençal, sont régies par des mesures imposant la prudence mais permettant l’activité.

    L’arrêté préfectoral du mardi 15 septembre est incompatible avec toute idée du report du Forum des associations, envisagé un temps au samedi 26 septembre, et abandonné de fait , même en plein air. Le pique-nique du dimanche 27, du groupe Facebook ” On aime Septemes ” n’est lui que reporté. Cela dépendra de l’évolution de la situation sanitaire et de la demande des organisateurs.

    NOUS NOUS TENONS PRÊTS À RENOUER AVEC UNE VIE SOCIALE, CULTURELLE ET FESTIVE NORMALE DÈS LE MOIS D’OCTOBRE.

    Le SepteMois, qui sera distribué entre le 25 au soir et le 28 septembre, précisera cela. Il faut espérer que la situation sanitaire en fin de mois amènera le Préfet à ne pas prolonger son arrêté au delà du 30 septembre. Cela suppose que la circulation du virus diminue et que le nombre de personnes atteintes retrouve son niveau de fin juin; il est aujourd’hui au niveau de la mi-mai et en progression.

    Notre contribution à toutes et tous, en se lavant les mains, en portant le masque, en gardant la distance, en se faisant tester au moindre doute, en isolant les cas-contact, est essentielle pour que le mois d’octobre ne ressemble pas à celui de septembre.